“Ce n’est pas moi”, hommage à la douloureuse histoire des enfants soldats

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’utilisation des enfants soldats, ce 12 février, le Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés a organisé une discussion autour du film espagnol « Aquel no era yo » (Ce n’est pas moi), qui vient d’être nominé pour un Oscar par l’Académie américaine du cinéma.

En vingt minutes, ce film raconte l’histoire d’un enfant soldat et met en exergue les problématiques complexes et aberrantes qui entourent ce sombre phénomène qui viole les droits des enfants.

La Représentante spéciale, Leila Zerrougui et le réalisateur du film, Esteban Crespo, le vice-président de Save the children, Gregg Ramm, Chema Caballero de l’ONG Desarrollo Y Educación Solidaria, ainsi que le Représentant permanent de l’Espagne auprès des Nations Unies, Román Oyarzun Marchesi, ont tous participé aux discussions qui ont suivi la projection du film dans un auditorium bondé et interpellé au Siège de l’ONU à New York.

Esteban Crespo a eu l’idée de réaliser ce court métrage après avoir lu un article dans lequel un enfant soldat racontait son histoire. Le réalisateur s’est ensuite mis à faire de la recherche auprès des ONG espagnoles qui travaillent avec les enfants soldats.

(Interview : Chrystelle Gosaque, assistante de production, Producciones Africanauan; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Source: Radio Des Nations Unies