Rôle des organes des droits de l’homme de l’ONU

Le Conseil des droits de l’homme, un organe intergouvernemental composé de 47 pays, est un partenaire essentiel de la Représentante spéciale s’agissant d’appliquer et de faire respecter les normes internationales visant à protéger les droits des enfants et à mettre fin à l’impunité des parties qui violeraient ces droits. Chaque année, à Genève, la Représentante spéciale présente un rapport au Conseil des droits de l’homme pour l’informer des progrès réalisés dans l’élimination des violations contre les enfants touchés par la guerre et des difficultés qui subsistent, sur la base duquel le Conseil peut prendre des mesures en adoptant des résolutions ou en adressant des recommandations aux États. La session du Conseil des droits de l’homme est aussi l’occasion pour la Représentante spéciale d’appeler l’attention sur certains thèmes ou sur de nouveaux domaines de recherche (par exemple le droit des enfants déplacés à l’intérieur de leur propre pays en 2010 et les enfants et la justice en 2011).

Haut-Commissariat aux droits de l’homme

Les observateurs des droits de l’homme affectés à des opérations de maintien de la paix ou à des missions politiques ont un rôle important à jouer dans la protection des enfants en matière de surveillance et de communication de l’information. Le Haut-Commissariat œuvre aussi à promouvoir la prise en compte de cette protection dans les activités des mécanismes des droits de l’homme.

Comité des droits de l’enfant

Tous les États parties au Protocole facultatif concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés sont tenus de présenter régulièrement au Comité des droits de l’enfant des rapports sur les mesures qu’ils prennent pour appliquer le traité. Le Comité examine chaque rapport et communique ses conclusions et recommandations à l’État partie concerné.

Examen périodique universel et procédures spéciales

L’examen périodique universel est un processus quadriennal dans le cadre duquel la situation des droits de l’homme dans tous les pays membres de l’Organisation est examinée. Le Bureau de la Représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés communique régulièrement au Conseil des informations sur la situation des enfants dans divers pays aux fins de cet examen. Les rapporteurs spéciaux et les experts indépendants ont été chargés par le Conseil des droits de l’homme de surveiller la situation des droits de l’homme dans certains pays ou domaines thématiques et de lui faire rapport à cet égard. Dans leurs rapports, ces experts font souvent état de leurs préoccupations en ce qui concerne les enfants et les conflits armés et proposent des mesures de protection des droits des enfants.;