Partenaires du système des Nations Unies

La protection des enfants appelle une action de l’ensemble du système des Nations Unies, la Représentante spéciale s’employant à mobiliser l’appui politique et à faciliter la collaboration en matière de protection des enfants entre les organismes des Nations Unies, tant au Siège que sur le terrain.

Partenariats sur le terrain

Lorsque des parties à un conflit sont mentionnées dans le rapport annuel du Secrétaire général, une équipe spéciale chargée de la surveillance et de la communication de l’information, composée des acteurs concernés des Nations Unies, notamment le personnel de l’UNICEF et du DOMP chargé de la protection de l’enfance, est créée. Ces acteurs sont les yeux et les oreilles du Bureau de la Représentante spéciale sur les enfants et les conflits armés et ils observent les violations graves commises contre des enfants et en rendent compte, ouvrent un dialogue avec les parties au conflit et élaborent des plans d’action pour mettre fin aux violations moyennant l’accord des parties. Ils participent aux activités nationales et régionales de plaidoyer. Les informations réunies au niveau du pays sont communiquées au Bureau, qui les analyse, les valide et les utilise pour élaborer les rapports du Secrétaire général. L’UNICEF, le Département des opérations de maintien de la paix et le Département des affaires politiques de l’ONU jouent un rôle clé dans la coordination de l’Équipe spéciale, qu’ils co-président. Le Bureau de la Représentante spéciale appuie les activités de protection des enfants menées sur le terrain notamment en fournissant une assistance technique ainsi qu’un appui à la formation et aux activités de sensibilisation et de levée de fonds.

Partenariats au Siège de l’ONU

La Représentante spéciale convoque régulièrement l’Équipe spéciale pour les enfants et les conflits armés à New York. Cette Équipe spéciale, composée des organes compétents des Nations Unies, se réunit pour examiner le rapport annuel du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés et d’autres questions urgentes. De plus, en collaboration avec l’UNICEF, le DOMP et d’autres partenaires des Nations Unies, le Bureau de la Représentante spéciale a établi toute une série de directives pour les activités hors Siège, y compris des orientations et des modèles destinés à aider les partenaires actifs sur le terrain à élaborer des plans d’action pour mettre fin aux violations graves commises contre les enfants. Le Bureau de la Représentante spéciale travaille aussi en collaboration étroite avec la Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la lutte contre les violences sexuelles dans les conflits armés sur le problème des violences sexuelles commises contre des enfants dans les pays touchés par la guerre. Il coordonne aussi régulièrement ses activités sur des questions d’intérêt commun avec le Représentant spécial du Secrétaire général sur la violence contre les enfants, notamment la campagne pour la ratification universelle des protocoles facultatifs à la Convention relative aux droits de l’enfant;